lundi 12 juin 2017

La poule qui n'aimait pas les œufs de Séverine De La Croix et Anthony Signol


Séverine DE LA CROIX
et
Antony SIGNOL

Illustrations : Pauline ROLAND

La poule qui n'aimait pas les œufs 









4ème de couverture : 
Cunégonde est une poule qui n'aime pas pondre. Et pour une poule, ne pas aimer pondre, c'est vraiment INCROYABLE ! Et très compliqué aussi car Cunégonde pond un œuf tous les jours ! Mais comment s'en débarrasser ? C'est décidé, Cunégonde va entamer un périple qui pourrait bien la transporter loin de son poulailler ! 




Louisa, 7 ans :
Il y a Cunégonde qui est une poule qui en a marre de pondre des œufs.
Cette poule je l'ai trouvée un peu bizarre, elle est rose, elle a la trace du nid sur les fesses quand elle va au poulailler un peu trop longtemps et qu'elle attend deux heures pour que son œuf sorte.
Je la trouve belle, mais moins belle que Gertrude, la vieille poule.

Tout le long du livre j'ai rigolé, Cunégonde, elle fait que des bêtises.
Ma scène préférée c'est quand elle court pour avoir de la nourriture et que son œuf il sort et s'explose par le mur.

Le chien s'appelle Raoul comme mon pépé de Bégoux, ça fait bizarre, mais c'est drôle.
J'adore la 2ème et 3ème de couverture, Cunégonde a une tête trop mécontente.

Tout le livre j'ai adoré et j'ai lu Le chat qui n'aimait pas les poils et La maîtresse qui n'aimait pas ses élèves.
Tous les trois étaient bien et j'espère qu'il y en aura d'autres avec des chiens, des humains, des scientifiques, des insectes et des phasmes, sur les dents et la fête des mères et des pères.
Des trucs aussi intéressants que les trois que j'ai lus et aussi rigolos.





Anthony Signol (scénariste) : Sapeur-pompier professionnel, auto-entrepreneur, écrivain et fervent écologiste, Anthony Signol vit perdu au milieu de la forêt, sans voisin. Quand il ne fait pas rire les enfants, il fait frissonner les adultes avec deux thrillers parus aux éditions Les Ardents Editeurs : « L'Aube des fous » et « Miserabilis ».







Séverine de la Croix (scénariste) vit au milieu de la forêt avec sa chienne Léna, son chat Sushi et son ours en peluche Mofé. Ecrivain scénariste, son dernier roman, "les mensonges ne meurent jamais", est paru aux éditions Michel Lafon. Elle est également l'auteure de la bande-dessinée "Maia a les nénés qui poussent" parue aux éditions Delcourt. Elle habite à Proissans (24200).






Pauline Roland (dessinatrice) : Au bout du crayon de Pauline Roland naissent des rencontres inattendues qui appellent au rêve. Un univers empli d'humour et de couleurs qu'elle façonne avec bonheur pour les petits et les grands. Pauline signe avec ces deux albums une nouvelle collaboration avec les éditions Jungle, après Le Journal intime de Dieu (2015) et Mon Voisin est un gros naze (2016). Elle a aussi illustré « L'Arbre aux Surprises » de Nathalie Straseele (éditions La Plume de l'Argilète), ainsi que la bande-dessinée "Maia a les nénés qui poussent" aux éditions Delcourt (2016). Elle réalise également des films d'animation.

2 commentaires:

  1. Non mais j'adore, tu me fais rire, c'est so cute <3 Vais me pencher sur cette collection pour mes loulous (et pour moi aussi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma copinette, cette série est fabuleuse!!!

      Supprimer