vendredi 2 décembre 2016

Les dernières paroles des condamnés à mort de Stéphane BOURGOIN







Stéphane BOURGOIN

Les dernières paroles des condamnés à mort






















4ème de couverture : 
Réunis pour la première fois, voici les derniers mots de centaines de condamnés à mort exécutés à travers les âges et les continents depuis que la peine capitale existe. Ils ont été prononcés sous des potences,  des échafauds, dans la chambre d'exécution, juste avant l'injection létale, l’électrification ou la décapitation. Le condamné est attaché, menotté ou sanglé à une civière. Les paroles que vous allez lire sont reproduites dans leurs termes exacts et Stéphane Bourgoin livre le récit détaillé du dernier jour de ces hommes, du réveil au dernier repas, jusqu’à leur dernier souffle. Figées à l’instant crucial et fatidique, ces voix d'outretombe sont poignantes, étranges, défiantes, parfois humoristiques, mais toujours inoubliables. Certains prient, livrent des messages d’amour, d’amitié, de remerciements, d’autres demandent pardon, crient leur innocence, lancent une dernière provocation, vont jusqu’à l’ultime tentative. Quand d’autres démontrent que leur indifférence au monde ou leur haine restent inchangées. La mort nous attend tous, au bout du chemin, mais seuls les condamnés à la peine capitale en connaissent le jour et l’heure. Bienvenue sur le dernier rivage. Plus grand spécialiste mondial des tueurs en série, auteur d'une cinquantaine d'ouvrages traduits dans vingt langues, Stéphane Bourgoin a interviewé à ce jour plus de soixante-dix serial killers. Les dernières paroles des condamnés à mort est l'aboutissement de trente-cinq ans de rencontres dans le couloir de la mort.?Spécialiste mondialement reconnu des tueurs en série, auteur d’une vingtaine d’ouvrages et d’une centaine de documentaire télévisés, Stéphane Bourgoin a rencontré et interviewé plus de 70 serial killers à ce jour.




J'ai eu la chance d'assister à une conférence donnée par Stéphane Bourgoin, entre autres et j'en suis ressortie particulièrement impressionnée.
L'auteur a dépeint son parcours et son expérience auprès des tueurs en série, c'est juste unique.

On pourrait se demander d'où vient cette fascination pour les tueurs en série ou encore la mort, pourtant on ne les aime pas vraiment à la base.
Comme nous n'avons pas de qualifications en psychologie, j'ai envie de dire peu importe, l'important avec la littérature est de se cultiver et de s'éclater. 
Dans son roman, l'auteur partage les dernières paroles de centaines de condamnés à mort, avant leur dernier souffle et l'idée que tout est vrai va vous arracher bien des frissons.

Il est relayé diverses méthodes d'exécution anecdotiques.
Le sujet exploite et passe en revue les méthodes mais aussi les exécuteurs dits bourreaux ou bourrelles.
Nous sommes dans le réel, une réalité passée voire historique, avec ses changements et ses évolutions au fil des siècles et à travers le monde.

Je m'attendais à trouver une sorte de documentaire et ce n'est pas tout à fait le cas, l'auteur a su composer son roman de façon à mixer des faits historiques mais romancés par moment et à inclure, à contrario, des paroles reportées au mot près.
C'est rédigé judicieusement et il n'y a qu'à se laisser guider.

Dire qu'en France en 1977, était guillotiné le dernier homme, chacun son avis sur le sujet, là n'est pas la question mais ça semble hallucinant et tellement proche dans le temps. 
J'ai beaucoup appris et j'étais loin d'imaginer que toutes ces méthodes barbares n'étaient pas calées à la perfection, j'en frissonne encore.
D'ailleurs, j'ai découvert avec stupeur et amusement qu'un bourreau portait mon nom de famille, une petite recherche sur google s'est imposée, brrr.

Je tiens à saluer la maison d'édition, qui se distingue par des publications atypiques.
Pourquoi prendre un chemin commun quand le lecteur lambda est à la recherche de toujours plus de plaisir littéraire et d'originalité.
Je trouve que ça déchire carrément et j'ai bien l'intention de suivre leurs parutions avec la plus grande attention.
Si j'osais, je pense que je dirais que c'est une maison d'édition qui a des couilles. 
C'est dit...

Pendant ma lecture, l'idée de jeûner a effleuré mon esprit, vous comprendrez pourquoi quand ce sera votre tour de tenir cet ouvrage dans vos mains.
Je vous souhaite même un bon appétit par avance quand vous passerez à table.
J'espère avoir sauvagement aiguisé votre curiosité, à vous de jouer.







Le spécialiste de criminologie (notamment dans l'étude du tueur en série) et de roman noir Stéphane Bourgoin, multiple bestseller, rejoint les éditions Ring  en tant qu'auteur et directeur des collections Murder Ballads (documents et biographies criminelles) et Train de nuit (romans noirs, thrillers). Son premier document paraîtra début 2013Le site officiel des éditions Ring est en ligne à l'adresse www.ring.fr - Son lancement officiel est prévu au 16 juillet 2012.

2 commentaires:

  1. Ah m... lui aussi est passé chez Ring. J'aime beaucoup cet éditeur, dommage qu'il soit hermétique au numérique, du coup je passe à côté de beaucoup de bons titres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y viendra peut-être, j'avoue que je lis aussi peu que possible en numérique c'est pas mon truc.

      Supprimer