mardi 28 mars 2017

Pamphlet contre un vampire de Sophie JOMAIN






Sophie JOMAIN

Pamphlet contre un vampire













4ème de couverture :
S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne pas rond chez elles, et ça commence à bien faire ! Il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas.
Comment ça, « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’ils existent, je m’occuperai de leur refaire le portrait, ça changera ! J’ai l’intention de jeter un pamphlet sur mon blog, un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire, un garçon aussi mignon qu’effrayant, décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Même si mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…»





La littérature young adult est sympa, y a pas à dire, quand c'est écrit avec un vocabulaire de bon niveau, je n'ai aucun mal à me projeter dans un lycée avec des jeunes.

Et je dirais même que dans ces conditions j'adore les histoires de vampires, il y a un parfum de mystère et de secret.

Satine en a plus qu'assez de la lubie de sa meilleure amie Carla, cette dernière est omnibulée par les vampires.
Satine profite d'une immobilisation forcée suite à une chute de cheval, pour créer un blog et rédiger un pamphlet contre les vampires.
Mais s'opposer à un sujet dans l'air du temps est risqué...

Le personnage principal est une sacrée gonzesse, sa façon de résister au beau gosse qui lui plait est craquante et elle ne peut pas l'avouer, car c'est un de ses pires ennemis.
Malgré la guerre déclenchée, il ne se gêne pas pour la séduire.
Va-t-elle le repousser encore longtemps alors qu’elle sait qu'il est dangereux et qu'ils sont tout simplement incompatibles.

Il est parfois difficile de croire en la sincérité des gens et de leur faire confiance.
On connait tous le côté séducteur et envoûtant du vampire.
Est-il prêt à tout pour parvenir à ses fins/faims (au choix) ou est-il capable de sentiments réels?
J'ai eu l'impression d'entendre les sirènes chanter, succomber or not succomber telle est la question.

Les péripéties et les rebondissements sont nombreux et surprenants, c'est exactement ce qu'il me fallait pour me déconnecter de mon style de prédilection, soit le thriller.
Parce que trop c'est trop et que cette lecture légère est parfaite pour mieux revenir, du moins me concernant.
Il suffit de se laisser guider page après page sans réfléchir, enfin un peu quand même, car dans le dernier quart il y a un bout d'intrigue.
La couverture est attrayante, l'Atelier Mosésu sait renouveler ses propositions de lecture, je n'ai jamais été déçue à ce jour, je valide donc à 100%.








Née à Villefranche-sur-Saône, tout près de Lyon, en 1975, Sophie Jomain réside aujourd’hui dans un paisible petit village de Haute-Saône. 
Douée pour les arts plastiques et la musique, elle obtient par raison un diplôme d’une bonne école de commerce. Mais cet univers ne lui correspond vraiment pas. 
Elle commence des études d’Histoire de l’Art puis découvre l’archéologie. Passionnée, elle se consacre à l’histoire de la Gaulle gallo romaine et celtique.
Après six années de chantier archéologiques en France, la naissance d’une petite fille décide d’un long congé. 
Sophie Jomain commence ainsi à écrire Les étoiles de Noss Head, Vertige inspirée par les Highlands et plus précisément Wick où elle a séjourné.
Un roman pour adolescents et jeunes adultes dans la veine de Stephenie Meyer, Lisa Jane Smith et Carrie Jones. 



lundi 27 mars 2017

Dysfonctionnement de l'être de Gaylord KEMP








Gaylord KEMP

Dysfonctionnement de l'être











4ème de couverture : 
Le mal sommeille en chacun de nous comme un fauve endormi qu’un tout petit rien pourrait réveiller, pour le pire. C’est cet éveil, ce jaillissement de sauvagerie, cette explosion de folie, ce moment de non-retour, que les six histoires du recueil mettent en scène. Sous vos yeux, des hommes et des femmes ordinaires vont perdre le contrôle et céder à leurs instincts primaires. L’alcool, la drogue, la maladie et même l’amour apparaissent alors comme autant de facteurs aggravants de leurs désordres internes. Chaque récit fait référence à une chanson de la scène rock française et en porte le titre. Tout à la fois la fois désespérée, acide, cynique et tendre, voici donc la bande-son de vos idées noires. Prenez garde, le Dysfonctionnement de l’être vous guette peut-être, vous aussi, à votre insu. Durant plusieurs années, Gaylord Kemp a tenu un blog spécialisé dans la littérature noire. Il est également le créateur du Salon du polar de Nœux-les-Mines et des éditions Aconitum, qu’il dirige.






En lisant la 4ème de couverture je me suis dit que le sujet était intéressant et j'ai été très curieuse de voir Monsieur tout le monde glisser du côté obscur.

Gaylord Kemp nous propose plusieurs nouvelles ayant pour titre, un titre de chanson.
Comme il l'explique lui-même, il s'en est inspiré pour imposer le rythme de chaque histoire.
Et je trouve que c'est une bonne idée de se laisser guider par une impulsion musicale.

Ce que j'aime le plus dans une nouvelle c'est la chute, l'auteur sait qu'il a peu de temps pour happer son lecteur et le final en est d'autant plus surprenant.
Dysfonctionnement de l'être ne fait pas exception, j'ai ressenti tout un tas d'émotions, la surprise, la jubilation, la peur, l'horreur et bien d'autres.

Je ne connaissais cette maison d'édition que de loin, voilà l'occasion d'approcher un de leurs livres, j'ai aperçu d'autres têtes connues, il faudra donc se pencher sur leurs publications, chers lecteurs.
Gaylord, lui, c'est une valeur sûre, je le suis dans ses différents styles d'écritures même en jeunesse.
Son livre est court et percutant, c'est tout bon pour moi et puis je ne le répéterais jamais assez, mais les nouvelles c'est mon dada.

Les différentes histoires sont pertinentes et retiennent l'attention au point qu'il est difficile de couper sa lecture en plein milieu d'une des nouvelles.
Il est question d'accident idiot, de meurtres prémédités ou non, mais surtout de cette frontière à ne pas franchir.
Celle qui, une fois de l'autre côté, fait de l'homme un monstre.
Les causes sont nombreuses et parfaitement exploitées, il y a le pétage de plomb dû aux brimades répétées... En fait j'en ai assez dit c'est à vous de jouer maintenant.






Nordiste de 35 ans, Gaylord Kemp a tenu pendant trois ans un blog spécialisé dans la littérature noire. Fort de cette expérience, il passe de l’autre côté de la page en écrivant des nouvelles. Les métiers du livre le passionnent et, en avril 2016, il devient responsable éditorial des éditions Aconitum. Il écrit également pour la jeunesse. 

mercredi 22 mars 2017

Un joueur de foot inattendu ! de Florence BRILLET et Anthony COCAIN



Florence BRILLET

Illustrations : 
Anthony COCAIN


Un joueur de foot inattendu !










4ème de couverture : 
Elzéard tire dans son ballon de football et brise le rosier de maman. Ce n'est pas de sa faute, c'est à cause d'une taupe géante...
Livre adapté aux enfants dyslexiques



Louisa, 7 ans :
J'ai reçu le livre "Un joueur de foot inattendu" en rentrant de l'école, je l'ai ouvert et je l'ai lu sans maman et quand elle est rentrée elle a dit : oh tu m'as pas attendu.

Elzéard est dans plusieurs livres et puisqu'il adore raconter des histoires, il parle d'une taupe qui joue au foot.
Et quand on croise une axtérixe (comprendre astérisque), il faut aller à la fin du livre, à l'avant dernière page.

J'aime pas trop le foot mais ça veut pas dire que j'aime pas les livres de foot.
Mais j'y joue quand même avec ma chienne Isia.
Elzéard a fait une bêtise et il ose pas le dire, tous les garçons font ça.
Si l'auteure a un garçon, il peut lui casser un carreau ou un rosier en jouant au foot.

J'ai aimé toute l'histoire, ça m'a fait rire.
L'écureuil il est beau, pas comme les autres et un peu plus beau.

La taille du livre est petite, je suis contente de faire découvrir des livres aux enfants et à ceux qui ont plus de mal à lire, je suis heureuse d'aider les autres.





Enfant, Florence souhaitait devenir « inventeur d’histoires » ! Aujourd’hui, Florence réalise son rêve et entraîne dans son imaginaire ses enfants et leurs amis qui testent ses inventions. Toujours complice avec les enfants, Florence intervient dans les écoles où elle anime des ateliers théâtre à partir de ses textes 








Graphiste, illustrateur et dessinateur BD freelance depuis 2007, j’ai été graphiste en agence de publicité de 2000 à 2007 après l’obtention du diplôme Graphisme publicitaire de l’école Pivaut (Nantes – 44). Je maitrise les logiciels Photoshop, Illustrator, Indesign, Xpress, After Effects… pour la réalisation de tous types d’outils de communication: flyers, plaquettes, catalogues, brochures, affiches, spots TV (LMTV, TV Nantes)… Mes spécialités restent l’illustration et la BD pour la communication mais aussi l’édition jeunesse ou scolaire (Hatier, Sedrap, Milan, Belin, GulfStream, FFBB, Cemoi, Renault, Castorama…)